PARDONNER pour s’alléger

Il n’est pas de vie plus légère que lorsque nous avons vidé notre coeur des pollutions extérieures, entraînées par les conflits, les rancœurs, les blessures.

Cette colère, cette tristesse, peuvent devenir tellement perturbantes dans notre monde intérieur que je vous propose de regarder ces histoires du passé avec la plus grande bienveillance envers vous-même, et à pardonner intérieurement à ceux qui vous ont blessé.

Voyons plutôt comment faire la paix avec soi-même et avec l’autre « énergétiquement », par une forte intention venant du cœur.

Vous voulez tenter un exercice de visualisation ? 🙂

Pensez fortement à cette personne ou cette situation vécue.
Un lien rouge de la taille et de l’épaisseur que vous souhaitez ( en fonction de l’ampleur des sentiments que vous éprouvez vis à vis de cette personne) vous relie. Vous allez dire à cette personne ce que vous ressentiez au fond de vous en parlant avec le JE.
Puis vous lui dites ce qu’elle vous a permis de comprendre, de dépasser par rapport à vous-même, au travers de cette situation.

Prenez une grande inspiration puis une profonde expiration.

Ensuite, vous saisissez le lien d’une main, et vous le coupez fermement avec un gros ciseau.
Posez votre attention sur ce qu’il se passe en vous, en observateur… si vous sentez encore des fragments de ressentiments, vous pouvez piétiner les morceaux de liens sur le sol et imaginer qu’ils sont absorbés sous vos pieds .
Respirez encore une fois profondément.

Et dites enfin : » je n’ai plus de colère ni de tristesse envers toi, notre lien est coupé pour vivre le positif, mon cœur est apaisé et je m’ouvre totalement à la vie et à la joie ».
Et vous regardez la personne s’éloigner… vous êtes en paix.

Comment vous sentez vous après cet exercice ? Est ce que vous êtes parvenu du premier coup à visualiser la personne ? A couper le lien? Si ce n est pas le cas ne vous inquiétez pas, retentez un autre jour … jusqu’à ce que l’exercice soit réalisé intégralement et que vous vous sentiez serein, sans crainte de croiser la personne.

 

En effet, vous pourriez la croiser … et alors ? Le lien étant coupé il ne reste que de  bonnes énergies possibles donc vous ne risquez rien.  Vous ne retomberez  pas dans un lien pervers si tel était le cas, vous n’aurez rien à vous dire si vous ne partagiez rien d’autre que ce fait houleux entre vous.

Venez en parler si ce sujet est difficile pour vous , le pardon est l’ouverture du cœur à la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *