Comment sortir de la dépression en remettant du sens et de l’energie dans sa vie ?

La dépression nous rend prisonnier de nos émotions negatives, nous ressentons un vide en nous et une incapacité à avancer car plus rien ne semble avoir de sens, d’intérêt.
Par la psychothérapie positive, j’invite les personnes à aller puiser dans les ressources qu’elles ne reconnaissaient plus au fond d’elles, à aller chercher les sensations et émotions oubliées …
Cet oubli n’est en fait qu’un moyen de se protéger car la dépression découle souvent d’un choc émotionnel , d’un sentiment d’impuissance face à une situation , un changement de vie imprévu ( séparation, deuil, maladie grave…).

Comment récupérer cette énergie manquante pour se remettre dans de nouveaux objectifs?
La créativité revient peu à peu mais je propose souvent de revenir à un souvenir très plaisant par la visualisation, pour revenir en son centre, son coeur, et redécouvrir dans ses souvenirs des émotions qui sont restées stockées. Revivre une situation deja vécue et retrouver dans votre mémoire ce qui a rendu cette expérience inoubliable ( sensations, environnement, perceptions, visuel, odorat, bruits, personnes…) vous aide à reconnaitre les ressentis agréables, dans votre corps et dans un environnement positif . Le message à votre subconscient est alors inversé.

Lorsque l’on souffre, on se trouve dans un combat contre soi et la notion de plaisir n’est plus autorisée afin de barrer la route à toute souffrance possible.
Les personnes déprimées s’isolent de plus en plus et se retrouvent dans un environnement qui les effraie, seules avec elles mêmes, espérant ainsi pouvoir reprendre le contrôle de leur vie .

J’amène des questionnements simples mais profonds pour aider à libérer les messages bloqués dans le subconscient afin qu’ils soient conscientisés et qu’ils puissent trouver une réponse ou être éliminés tout simplement.
Nous nous posons ensuite deux questions :
Quelle est la source de l’inquiétude ou du désarroi ?
Quelles pourraient être les solutions que vous envisageriez afin de vous sentir partiellement ou totalement mieux ?

Je crois qu’il y a un point essentiel à accepter tout d’abord : on ne peut pas tout contrôler dans sa vie !
Vous pouvez méditer tous les jours pour essayer de comprendre ce qui est arrivé, vous n’y parviendrez pas forcément .

Je suggère dans le cadre de l’accompagnement thérapeutique de s’équiper d’un cahier et de commencer à y noter tous les soirs avant de se coucher les choses agréables ou positives que vous reconnaissez avoir vécu dans votre journée ( minimum 3) . Cela cultive la notion de gratitude si importante pour le mieux être.

Ensuite nous fixons des petits objectifs atteignables, afin de donner du sens à votre existence.
Pourquoi devrai je me lever le matin et avoir un rythme de vie si je n’ai aucune raison de me lever ???
Là aussi, nous travaillons sur la notion d’immédiateté car il est fréquent que nous ne nous sentions pas suffisament d’énergie pour faire quelque chose qui va demander du temps, de l’investissement, de l’attention, et nous risquons d’y mettre des exigeances trop grandes nous empêchant d’atteindre le résultat voulu, nous nous décourageons vite.
Laissons nous la possibilité d’avancer par pallier pour que ce soit moins difficile, moins fatiguant et atteignons le résultat quand nous y serons prêts.
L’immédiateté ne peut faire partie de votre reconstruction car elle instaure une pression, une exigeance qui n’est pas un facteur de bienveillance envers vous même .

La mise en action passe aussi par une reprise de contact avec la nature, je vous suggèrerai bien sûr d’aller marcher, ou de sortir de chez vous pour écouter et voir ce qui est beau. Ce qui nous paraît beau nous fait du bien à l’intérieur.

J’accompagne  les personnes à reprendre confiance en elles, en travaillant sur leurs forces et leurs compétences mais aussi en les amenant à retrouver un rythme de vie normatif afin qu’elles aient un contact avec l’extérieur, qu’elles ne se sentent plus stressées par le quotidien, qu’elles osent combattre leurs peurs et puissent devenir audacieuses, qu’en se servant de ce qu’elles ont de meilleur en elles, elles puissent aussi contribuer au bien être des autres.

La psychologie positive étudie ce qui donne du sens à notre vie alors laissez vous cette possibilité d’aller mieux en redonnant de l’éclat à votre être blessé .

La méditation en pleine conscience amène une aide dans ce retour à la vie, et peut de plus en plus remplacer les solutions médicamenteuses . Cependant il convient d’abord d’en discuter avec votre médecin.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *